twittermyspacefacebookyoutubeinstagram
ATSA, quand l'Art passe à l'Action
Montréal
place des arts
12 au 14 mai 2017


 

AUTOUR DE LA SOUPE | LE CŒUR ET LA TÊTE | PROGRAMMATION ARTISTIQUE
LE COIN DES ENFANTS | LE COURS D'HISTOIRE ! | HORAIRE

L’exil, la perte, la reconstruction sont des thèmes qui ont inspirés beaucoup d’artistes. L’art en aident plusieurs à passer au travers ces moments difficiles. Voici des propositions artistiques pour vous plonger dans le sujet de manière plus onirique…

SOUS LES ABRIS

ART VIVANT | ARTS VISUELS | ATELIERS | CINÉMA

In Situ: Le Temps d'une Soupe (2015) et Allée Simple (2017), intervention et installation de ATSA, Quand l'Art passe à l'Action

 


 

ARTS VIVANTS

 

 Par ordre alphabétique

aram bayatARAM BAYAT

Samedi 15h30 - ABRI # 10
Issue du défunt Institut national iranien de danses folkloriques de Téhéran, Aram Bayat fuit son pays natal à la suite de la Révolution islamique. La jeune diplômée doit abandonner la pratique de la danse puisque celle-ci est désormais considérée comme blasphématoire par les diktats du régime. Établie à Montréal depuis, elle fonde en 1988 sa troupe de danse : Khorshid Khanoom Dance Group. Elle témoignera de son histoire et ses étudiantes nous feront une présentation chorégraphique.

En marge de son enseignement, Aram Bayat est une ardente défenderesse des droits de la femme et du patrimoine de la danse iranienne. Son parcours a fait l’objet d’un documentaire Forbidden Sun Dance réalisé par Lila Ghobady (2008), présenté à Cuisine ta ville samedi à 14h30
http://www.cultureunplugged.com/documentary/watch-online/play/4265/Forbidden-Sun-Dance

 

couscous comedy show 8621COUSCOUS COMEDY SHOW

Vendredi 22h - ABRI # 10
Le Couscous Comedy Show de UncleFofi, est un souper-spectacle d’humour et de variété créé en 2009 à Montréal par le comédien producteur et cuisinier d'origine algérienne UncleFofi, alias Fares Mekideche. Le show réunit de la musique de la magie et principalement de l’humour, le tout accompagné d’un bon couscous algérien. Un spectacle de comédie multiculturel  inédit au Québec.

 

 

johnJOHN JOUE LA COMÉDIE!

Dimanche 16h30 - ABRI # 3
Je suis John Nyembo, originaire de la RD Congo. Professeur de langue. Le théâtre est une passion pour moi depuis le bas âge et c'est pourquoi j'ai été Directeur de la troupe théâtrale de l'Alliance française de Gaborone au Botswana. Je passe mon temps à écrire: j'écris de courtes histoires, des blagues, poèmes, etc. Socialiser est aussi important pour moi car je découvre et apprécie d'autres cultures. Mon grand défaut est qu'en public je ne reste pas calme: je pose des questions pour savoir plus et je pose ces questions pour m'assurer que les gens ne s'endorment pas et que le sourire se reflète sur le visage de chacun. La bouffe fait partie intégrale de ma vie et je bouffe tout ce qui est bouffable.

John offrira une performance de comédie. (et une soupe le Dimanche à 15h !)

 

espacenodal ivyespacenodal samernajariESPACE NODAL

Vendredi 17h30 - ABRI # 10
Table ronde/spectacle avec IVY et des québécois de 2ième génération

À travers un assemblage de textes et des créations originales du slameur IVY, laissez-vous imprégner par ses mots qui mettent différents parcours en relief et nous plonge dans cet univers en constante ambivalence. Les moments qui marquent, les objets qui nous suivent, la valise qui accompagne, venez entendre IVY vous raconter ces grandes et petites histoires.



Table ronde : Deuxièmes générations dans un Québec pluriel : d’histoires et d’identités
Enfants d’immigrants, grandis ou nés au Québec, ceux qu’on appelle les deuxièmes générations sont le casse-tête identitaire d’ici et là-bas, le fruit du départ et de l’exil. Ils portent le bagage d’une histoire partiellement leur, une différence parfois trop visible pour les uns ou totalement invisible pour les autres. Venez discuter avec des personnes uniques réunies pour un événement qui met pleins feux sur la complexité et la beauté de ces parcours.

 

las mechasLAS MECHAS

Samedi 20h30 - - ABRI # 10
Las Mechas est un collectif artistique qui s'inspire du Son Jarocho, musique traditionnelle de Vercruz, Mexico, pour créer des chansons féministes composées par ses musiciennes : Martha Romero,  Eloisa Contreras, Léa Touzé et avec la collaboration d'autres artistes enflammées !

 

 

mafaneLA RUÉE VERS L’AUTRE

Dimanche 17h30-- ABRI # 10
Originaire de l’île de La Réunion et issue d’une longue tradition d’immigrants venus de Maurice, de Madagascar, de Sicile, d’Algérie et de France, Mafane a commencé à s’interroger sur la question du départ lorsqu’elle a, à son tour, quitté sa terre natale pour venir s’installer au Québec. Comment quitte-t-on ses racines ? Qu’emporte-t-on de plus précieux ? Comment se passe la rencontre avec l’ailleurs, avec l’autre ?  C’est à partir de ces questions qu’est né La ruée vers l’autre, quatre contes qui parlent de déracinement, de pertes de repères, de choc culturel, mais aussi de rêve, d’espoir, de résilience et de rencontres.

 

 

la soupe du siegeLA SOUPE DU SIÈGE

Vendredi 17h30-ABRI # 3
Le public est invité à vivre une expérience immersive permettant de mieux comprendre ce que peuvent vivre les populations assiégées en Syrie.  Un groupe d’artistes syriens « cuisineront » la « soupe du siège » et inviteront le public à visiter sa tente, le temps de goûter, sentir, entendre et expérimenter le siège. Des discussions, échange et appel à l’action s’en suivront, permettant ainsi au public de poser un geste de solidarité.

 

 

soeursdiseuses1soeursdiseuses2Les soeurs-diseuses

Dimanche 16h-- ABRI # 10
Mireille et Maguy Métellus nous offrent quelques extraits de textes d'auteurEs haïtienNEs parlant de départ du pays et d'arrivée en terre d'accueil.

 

 

 

 

meryemMERYEM SACI

Dimanche 18 h- ABRI # 3

Meryem Saci est une auteure-compositrice-interprète et rappeuse. Munie d'une voix puissante et expressive et d'un impressionnant registre vocal qui reflète les nombreuses influences musicales de sa jeunesse, son répertoire éclectique englobe R&B, hip hop, soul, jazz et reggae, comme une célébration de la résilience par son énergie primale, ses rythmes afro-arabes et mélodies séduisantes. Née et élevée en Algérie par sa mère, les deux femmes ont été forcées de fuir la guerre civile et d'immigrer vers le Canada en tant que réfugiées.

 

 

 

traverseeTRAVERSÉE

Samedi 17h - ABRI # 10
Lecture en français et en langue de signes québécoiseTexte, Estelle Savasta
Mise en scène, Milena Buziak
Une production de Voyageurs Immobiles, Cie de création

Sur scène, Hodan Youssouf, actrice sourde, et Florence Blain Mbaye, actrice entendante, racontent, chacune dans sa langue. Traversée est une histoire d’exil, d'héritages inconscients, de parcours intérieur, de rupture et de nécessaire reconstruction.
Nour grandit avec sa nourrice, Youmna. Youmna est belle et douce. Elle sent l'oranger. Elle est aussi sourde. Il n'y a rien que Nour ne partage avec Youmna. Pourtant, un jour Nour doit quitter Youmna pour aller dans un pays lointain où les filles peuvent aller à l'école, échevelées si elles le veulent.

 

zammanZAMAN

Vendredi 20h30 - ABRI # 10
Depuis 2013 Lamia et l'Ensemble Zaman font découvrir au public d’ici les chants du Levant: Du Caire jusqu’à Alep. Pour ce programme en trio, le groupe est constitué de Lamia Yared, oud et chant, Nathaniel Huard, percussions - riqq et bendir, et Yosof Al Yosof, nay- flûte orientale.
Les festivals et concerts qui ont été menés depuis 2013: Maison de la culture du Plateau Mont-Royal ainsi que Parc Extension-Villeray, Festival Accès Asie, Mots sur Mesure à la Maison de la Culture Ahunstic, Festival des traditions du Monde de Sherbrooke, trois années consécutives de concerts à la Place des Arts pour le Festival du Monde Arabe, concert pour le Festival des cultures Syriennes de Montréal. Projet sérendipité présenté par le Festival Accès Asie- création entre vidéastes et musicien et enfin concert bénéfice pour la fondation Syrian Kids Foundation.

En collaboration avec
logo maison syrie

 


 

ARTS VISUELS

 En tout temps. Notez que les abris sont multifonctionnels et présentent des spectacles et prises de paroles avec les expositions.

 

ALLÉE SIMPLE

Une nouvelle installation In Situ de ATSA, Quand l'Art passe à l'Action, évoquant le périple de la fuite, composée de vêtements et de valises formant un long chemin, une procession qui monte les marches de la Place-des-Arts. En montage jeudi 11 mai.

 

arrimage

ARRIMAGE(S)

ABRI # 2
Lilia Bitar est une néo-québécoise d'origine syrienne et russe installée avce sa famille depuis 16 ans à Montréal. Membre du Centre d'Histoire orale de l'Université Concordia, elle s'intéresse aux récits de vie et à la poésie tant écrite que visuelle dans une perspective d' arrimage cathartique d'inclusion par l'art. Elle nous propose avec Arrimage(s) 4 projections vidéos de témoignages de nouveaux-arrivants syriens et de bénévoles pour les réfugiés accompagnés de vidéo poèmes inspirés des témoignages. Le vide poème agit comme un élément cathartique de dépassement de l'épreuve vers un arrimage créatif avec la nouvelle société d'accueil. D'aubins (étrangers) les nouveaux arrivants deviennent une aubaine. L'artiste sera présente pour discuter près de son oeuvre à l'ouverture de l'événement et (horaire à convenir) 

En savoir plus:  https://liliabitar.wordpress.com/

En collaboration avec
logo maison syrie

 

 

temoignages de lesbos

BRISER Les BARRIÈRES

ABRI # 3
"Revenant des camps de réfugiés en Grèce où elles ont passé 6 mois, Gabrielle et Céline nous emmènent dans le quotidien de ceux qui ont vu les frontières de l'Europe se fermer alors qu'ils y cherchaient refuge. À travers des photographies et le récit de leur expérience dans laquelle elles se sont immergées coeur corps et âme, elles nous montrent l'humanité au milieu de conditions inhumaines, la résilience de ceux qui ont tout perdu, et la solidarité qui prime toujours car elle n'a pas de frontières.

En savoir plus :
https://www.facebook.com/refugeelibrary/
https://www.facebook.com/EkoProject/

En collaboration avec
logo maison syrie

 

 

ces objets qui parlent de nousCES OBJETS QUI PARLENT DE NOUS

ABRI # 2
Face aux questions d’immigration qui continuent de diviser, et inconfortables avec leurs représentationsmédiatiques, Frédérique P. Corson et Thisbée Kolk ont mené leur propre enquête dans l’espoir de se rapprocher des personnes refugiées à Montréal. Lors de leurs nombreuses rencontres, elles ont demandé à leurs interlocuteurs de raconter leur histoire de migration à travers les objets qu’ils auraient emportés avec eux. À la manière de témoins identitaires, les objets d’immigration sont prétextes au partage d’anecdotes, et permettent le rapprochement avec l’autre. Au-delà des frontières, Frédérique et Thisbée posent la question de ce qui nous rejoint, à travers les souvenirs de la d’où l’on vient. 

 

 

stephanie colvey2

« C’est juste un accueil sincère… »

Un docu-photo témoignant de la réalité de familles de réfugiés récemment arrivés et de la connexion établie avec les bénévoles et les organisations qui les soutiennent sans relâche dans leur démarche d’inclusion. Notre histoire et notre patrimoine se créent, encore une fois, par notre immense diversité.

Stephanie Colvey, photographe montréalaise.  www.stephaniecolvey.com

 

 

charles henri debeur

L’INSTANT DU DANGER

Présentation et discussion avec l'artiste le dimanche 11h30 - ABRI # 4
Charles-Henri Debeur valorise le potentiel social de l’appareil photo dont la fonction promet rencontre et compréhension de la diversité du « paysage humain ». Il nous présente une exposition de clichés, dont certains, inédits, de son livre L'instant du danger publié en 2012 et co-réalisé avec le psychanalyste Michel Peterson. Célébré pour ses « réflexions et témoignages sur l’exil forcé », ce livre consacre également l'effort de rencontre que Charles-Henri poursuit depuis toujours et lui offre alors l'opportunité de donner toute la place à ce que l’autre y laissera surgir.  Pendant 3 ans, grâce à l’apport considérable d’anonymes - parfois au péril de leur vie - et à l’appui constant de Michel Peterson, Charles-Henri réalisera ce rêve de vrai et de dureté avec une totale liberté quant au choix de son approche.  Lors de l'exposition, il aura plaisir à échanger avec vous. Des exemplaires du livre seront également en vente sur place. Pour en savoir plus https://www.facebook.com/LifePHOTOGRAPHER

 

renaud philippeno way home

ABRI # 1
Renaud Philippe (1984) a grandi et vit à Québec. Ce photojournaliste indépendant a travaillé en Haïti, en Inde, au Népal, en Thaïlande, au Kenya, en Tunisie, au Canada sur le thème de l’exclusion, de l’exil, sensible au drame vécu par ceux qui ont du tout quitter, victime de la guerre, de l’injustice, de catastrophes naturelles. Il nous propose un photo reportage sur la situation des réfugiés bhoutanais. Au début du siècle dernier des centaines de familles d'agriculteurs quittent le Népal pour s'établir au Bhoutan. Dans les années 1980 la campagne « une Nation, un Peuple » s'inscrit dans une logique de renforcement de l'identité nationale bhoutanaise avec l’implantation en 1985 de la Loi sur la citoyenneté; les Lhotshampas deviennent illégaux dans le pays où ils sont nés et forcés de prendre le chemin de l’exil. Chaque semaine entre 200 et 400 réfugiés montent dans des bus de l’OIM pour reconstruire leur vie dans un monde où tous les repères sont à construire. Plus de 1000 d’entre eux se sont installé dans la ville de Québec. Cette série est leur histoire. 

 

premiers flashs a montrealPREMIERS FLASHS À MONTRÉAL

ABRI # 3
Flash Forward a été inspiré par le modèle de Photovoice, à travers lequel des groupes marginalisés s'expriment par la photographie. Des appareils photo ont été prêtés à 12 adolescents syriens, entre 15 et 19 ans, afin qu'ils documentent leurs processus d'intégration respectifs au cours de leur première année au Canada, dans leur propre optique. L'objectif de ce projet est de les amener à surmonter la barrière de la langue, qu'ils s'emparent du pouvoir de raconter leur propre histoire, et qu'ils soient vus en tant que Montréalais, artistes et parties prenantes de leur nouvelle société.

Ce projet de Amina Jalabi fut réalisé en collaboration avec Singa Québec. Nous avons pu notamment bénéficier de l'appui de nos partenaires, la Maison de la Photo et World Press Photo Montréal.

 

terre daccueilTERRE D'ACCUEIL

ABRI # 10
Exposition d’affiches sous le thème « Terre d’accueil » dans le cadre du concours étudiants organisé par la Société des designers graphiques du Québec (SDGQ) pour la remise des Bourses d’études Marc H. Choko. Le concours vise à développer chez les étudiants leurs aptitudes et leur intérêt pour le design d’affiches, dans un contexte de promotion d’une cause pour le bien commun. Dans le cadre du 375e anniversaire de la fondation de Montréal et du 150e anniversaire de la Confédération canadienne, le projet s’est développé en collaboration avec le Centre social d’aide aux immigrants.

 


 

ATELIERS

 

balafonATELIER DE BALAFON

Vendredi 19h- ABRI # 10
Diplomé en art dramatique de l’Institut National des Arts, Adama Daou contribue à plusieurs projets théâtraux avec la compagnie Acte Sept en France et au Mali. Il est alors repéré par le groupe français Lo’jo et invité à jouer au festival Nuits tous couleurs en France. En 2000, Adama s’installe à Paris et multiplie des concerts et tournées en France et en Europe. Il joue entre autres, aux festivals Printemps de Bourges, Solidays, Le bout du Monde, Africolor, Africajarc, festival d’Avignon, Festival de jazz à Montreux, etc. Parallèlement, Adama organise et anime des cours de percussions et danses africaines en France, Guyane et Mali. Fin 2011, Adama s’installe à Montréal avec pour projet de faire découvrir les percussions maliennes au public en créant des projets musicaux avec d’autres artistes, en développant des ateliers de percussions pour tous publics et en participant au montage d’actions socioculturelles.

https://www.facebook.com/adama.daoumusicien.9?fref=ts

Activité présentée par le Centre Afrika http://www.centreafrika.net/

 

Ana BiroATELIER DE ANNA BIRO ET PRÉSENTATION DE TEXT IN TEXTILE

Dimanche 12h - ABRI # 10
Anna Biro animera un atelier de tissage avec le public et présentera son œuvre Text in Textile

Née en Transylvanie, Roumanie, Anna Biro vit et travaille à Montréal. Elle est présentement impliquée dans le développement et la mise au point d’applications informatisées dans le domaine textile. Elle définit sa pratique comme métissage des textiles contemporains liant technologie, histoires culturelles et mémoires personnelles.

Pour son œuvre Text in Textile, Anna Biro s’inspire d’une base d’archives d’entrevues effectuées avec des immigrants vivant au Québec, et tisse sa version de  « Tissu de la Société» avec des bobines de cassettes audio et vidéo recyclées pour son installation interactive.  De ses textiles émanent des sons lorsqu’ils sont frôlés par les visiteurs.

 

pascale rafie

HISTOIRE DE...RACONTÉ PAR...

Samedi 12h - ABRI # 10
Atelier d'écriture collective, partage de récits de vie, mise en mots, mise en images ou mise en pièces des histoires des un.e.s et des autres. Pour le plaisir de se deviner, de s'inventer, ou de se réinventer, qui sait. Une façon de faire connaissance grâce aux mots et au théâtre et de s'amuser à brouiller les pistes entre réalité et fiction.

Présenté en collaboration avec Singa Québec.

L'animatrice, Pascale Rafie est auteure dramatique, professeure et médiatrice culturelle. Sa dernière pièce, La Recette de baklawas sera créée en anglais au Centaur Theatre à Montréal en janvier 2018.

 


 

CINÉMA

 

RÉALITÉ VIRTUELLE | LONGS MÉTRAGES | COURTS ET SÉLECTION DE COURTS

 

RÉALITÉ virtuelle

cloud over sidraCLOUDS OVER SIDRA ( 2015)

ABRI # 2
Plusieurs postes de Réalité Virtuelle sont disponibles pour visionner ce film avec un superviseur pour en expliquer l’utilisation. 8 minutes

Vendredi 17h à 23h
Samedi et dimanche : 15h à 21h

Le camp de réfugiés de Zaatari abrite plus de 80 000 Syriens aui fuient la violence et la guerre. Les enfants constituent la moitié de la population du camp. C’est l’histoire de Sidra, une fille de 12 ans qui a passé les 18 derniers mois à Zaatari.

Meet Sidra. This charming 12-years-old girl will guide you through her temporary home : The Zaatari Refugee Camp in Jordan. Zaatari is home to 130,000 Syrians fleeing violence and war, and children make up half the camp’s population. In this lyrical VR film, Sidra leads you through her daily life : Eating, sleeping, learning and playing in the vast desert city of tents. Creators : Gabo Arora, Chris Milk.

en collaboration avec
logo phi

 

LONGS MÉTRAGES

une nuit sans luneUNE NUIT SANS LUNE (2016)
Samedi 18h30- en présence des réalisatrices - ABRI # 10
Un film de Thi Be Nguyen, Marie Hélène Panisset / Uniaction (1h 26)

Le 30 avril 1975, le régime totalitaire communiste du Vietnam du Nord renversait le gouvernement démocratique du Vietnam du Sud. Des milliers de Vietnamiens choisissent de fuir. Une nuit sans lune — Boat People, 40 ans après retrace leur parcours vers la liberté. Grâce à leurs vibrants témoignages, le film fait revivre la traversée par la mer, et parfois par la terre, d'hommes, de femmes et d'enfants, prêts à tout pour trouver une vie juste et digne

 

 

nous autres les autresNOUS AUTRES, LES AUTRES (2016)
Dimanche 19h, en présence du réalisateur - ABRI # 10
Un film de Jean-Claude Coulbois -1h23

Nous autres, les autres offre une immersion dans l’univers de quatre auteurs-acteurs-metteurs en scène et d’un comédien dont les œuvres disent l’urgence et la nécessité d’un autre regard sur la collectivité. Ils vivent tous à Montréal. Une ville bilingue et biscornue, vaguement inquiète de son identité. Une ville qui se retrouve à la croisée des chemins entre tradition et modernité. Nous autres, les autres est un essai cinématographique où les identités ne se définissent plus par des positions, mais par des parcours. C’est aussi le troisième volet d’une trilogie, Un miroir sur la scène qui relate cinquante ans de l’histoire du Québec à travers son théâtre de création.

en collaboration avec Les Films du 3 mars

 

 

La main et les autresLA MAIN ET LES AUTRES (2015)
Samedi 15h30, en présence du réalisateur - ABRI # 1
Un film de Paul Carvalho -53mins

Grande artère cosmopolite de Montréal, le boulevard Saint-Laurent est riche en histoire et a été façonné par trois groupes qui l'ont habité : les Chinois, les Juifs et les Italiens. La place qu’occupe la « Main » dans l’histoire est prépondérante. C’est le premier chemin qui part du Vieux-Montréal depuis l’intérieur des murs et qui se rend au cœur de l’ile. C’est là où l’on trouve la majorité des étrangers et des nouveaux arrivants. Le film explore ces trois grandes communautés culturelles ainsi que le rapport qu’elles entretiennent avec le Québec français.

 


exilEXIL (2014)
Dimanche 17h - en présence du réalisateur - ABRI # 1
Un film de Charles-Olivier Michaud -  99 mins

Samuel est un jeune haïtien traumatisé par l’enlèvement de son père journaliste. Après la disparition de ce dernier, il est recueilli par sa nourrice qui l’amène en campagne dans sa famille. Quand il apprend que sa mère, qu’il croyait morte, a fui aux États-Unis par bateau alors qu’il était encore un bébé, il décide de prendre le chemin de l’Amérique afin de la retrouver. En route, il retrouve divers personnages qui l’aident dans son voyage, dont les trafiquants de drogue. Son périple le mène jusqu’à New York puis Montréal.  C’est la grâce à une travailleuse sociale, que Samuel peu enfin donner un sens à sa conquête.

avec la collaboration de Filmoptiom

 

fuocoammareFUOCOAMMARE (2016)
Vendredi 21h - ABRI # 1
Un film de Gianfranco Rosi -1h54

Samuele a 12 ans et vit sur une île au milieu de la mer. Il va à l'école, adore tirer et chasser avec sa fronde. Il aime les jeux terrestres, même si tout autour de lui parle de la mer et des hommes, des femmes, des enfants qui tentent de la traverser pour rejoindre son île. Car il n'est pas sur une île comme les autres. Cette île s'appelle Lampedusa et c'est une frontière hautement symbolique de l'Europe, traversée ces 20 dernières années par des milliers de migrants en quête de liberté.

Situated some 200km off Italy's southern coast, Lampedusa has hit world headlines in recent years as the first port of call for hundreds of thousands of African and Middle Eastern migrants hoping to make a new life in Europe. Rosi spent months living on the Mediterranean island, capturing its history, culture and the current everyday reality of its 6,000-strong local population as hundreds of migrants land on its shores on a weekly basis. Avec la collaboration de Eye Steel film

 

In this worldIN THIS WORLD (2003)
Dimanche 20h30 - ABRI # 1
Un film de Michael Winterbottom-1h28

Jamal et Enayatullah sont deux cousins afghans qui vivent à Peshawar, au Pakistan. Orphelin, Jamal habite dans l'immense camp de réfugiés de Shamshatoo et gagne un dollar par jour dans un atelier.
Enayatullah travaille pour sa part au marché, dans la boutique familiale. Pour échapper à la pauvreté et tenter une vie meilleure, son oncle décide qu'il sera envoyé en Angleterre.
Jamal persuade la famille qu'il doit, lui aussi, être du voyage. Ils rejoignent tous les deux le million de réfugiés qui chaque année remettent leur vie entre les mains des passeurs. Leur voyage sera long et périlleux...

en collaboration avec Métropole Films


 

larbre qui se souvientL’ARBRE QUI SE SOUVIENT (2003)
Dimanche 14h- ABRI # 1
Un film de Massoud Raouf- 50 min.

Dans ce long métrage documentaire, le réalisateur Masoud Raouf présente des entrevues avec d'anciens prisonniers politiques iraniens vivant maintenant au Canada et qui, comme lui, ont lutté pour la démocratie sous le régime brutal de l’Ayatollah Khomeni. Mariant des témoignages d'horreur, des séquences véridiques et une animation évocatrice magnifiquement rendue, le réalisateur rend hommage à la mémoire des victimes de la lutte et à l'endurance des survivants. En anglais avec sous-titres français.

En collaboration avec :
logo onf

 

 

 

Le pont de lexilLE PONT DE L’EXIL (1997)
Dimanche 15h30 - ABRI # 1
Un film de de Jean-Pierre Gariépy  -51 min.

Peut-on déraciner un arbre et le replanter dans une nouvelle terre, un nouveau monde? Quatre exilés qui ont trouvé refuge à Montréal, des hommes et des femmes qui arrivent de l'Iran, de la Bosnie, du Burundi et de l'Algérie doivent faire face au déracinement et se redéfinir. Comment y parviennent-ils? Les différentes épreuves à affronter et leur vie à refaire sont autant de pas nécessaires à la traversée de l'exil. Par diverses approches cinématographiques -- archives, reconstitutions et animation --, nous sommes invités à les suivre afin de mieux comprendre leur passage.

En collaboration avec :
logo onf

 

 

 

COURTS MÉTRAGES ET SÉLECTION DE COURTS

Les casques blancsLES CASQUES BLANCS (2016) - ABRI # 1
Vendredi 17h30, Samedi 22h, Dimanche 19h
Un film de Orlando Von Einsiedel - 41 mins

Alors que les bombardements quotidiens visent des civils en Syrie, des premiers répondants téméraires risquent leur vie pour secourir les victimes dans les décombres. 

 

 

le prix de lexodeLE PRIX DE L’EXODE (2006)
Samedi 20h- ABRI # 1
Un film de Bruno Boulianne et Loreto Garrido -27 minutes

Chaque année, et au péril de leur vie, des milliers d’Africains s’exilent à l’étranger en quête d’un avenir meilleur. Au Mali, comme dans l’ensemble des pays de la région, la situation est catastrophique. Parmi ceux qui partent, on retrouve les plus défavorisés, mais aussi ceux qui ont une formation et qui pourraient contribuer au développement du pays. Or, les emplois sont rares et l’avenir semble sans issue. Découvrez des jeunes qui rêvent de partir, des naufragés du désert qui tentent encore leur chance, et quelques militants qui luttent pour leur venir en aide.

 

 

non au 3ieme mandatNON AU 3IÈME MANDAT (2017)
Vendredi 20h, Samedi 19h - ABRI # 1
Un film de Joseph Bitamba (30min19)

Un film sur la contestation contre le 3ième mandat anticonstitutionnel au Burundi et la répression sanglante qui s’en est suivi.

Joseph Bitamba est originaire du Burundi, où il a d’abord travaillé à la Télévision nationale. Il fait plusieurs stages en Belgique, en France et au Burkina Faso et obtient un certificat en scénarisation à l’École Internationale de Bordeaux, ainsi qu’un certificat en direction de production cinéma à Paris, à l’Institut National de l’Audio-visuel (INA), avant de s’installer à Toronto en 2003. Il réalise des documentaires, diffusés sur Radio Canada, TFO, TV5 et travaille comme réalisateur et journaliste pour TFO. En 2017, il réalise un web documentaire « Non au 3e Mandat »; plus de 15000 visionnements en 5 jours.  Joseph Bitamba a collaboré à plusieurs projets de films et de recherches avec différents organismes internationaux (ONU, New York Times, Vice News, ICG, CICR, Law Group, Save the Children). Il est conférencier sur des sujets de réconciliation et médiation quand le temps lui permet.

 

 

19 jours19 JOURS (2016)
Samedi 21h- ABRI # 1
de Asha Siad et Roda Siad, ONF (26mins)

Ce court métrage documentaire suit plusieurs familles de réfugiés pendant les 19 premiers jours de leur aventure en sol canadien. Une période de 19 jours établie par le gouvernement fédéral ou ce dernier est en charge de réaliser une première évaluation des réfugiés. 19 jours  montre l’aspect humain du processus de réinstallation des réfugiés. Posant un regard unique sur la crise mondiale des migrants et sur une étape particulière de l’arrivée en terre d’asile, le documentaire révèle sans détour les réalités auxquelles se heurtent les exilés dans leur difficile parcours vers l’intégration.

En collaboration avec :
logo onf

 

 

aram bayatFORBIDDEN SUN DANCE (2009)
Samedi 14h30- ABRI # 1
Un film de Lila Ghobady - 32 mins

Mme Aram Bayat revèle sont histoire d’immigration politique de l’Iran et son désire de préserver la tradition des danses perses alors qu’elle vit à Montréal depuis 1988.

www.banoufilm.blogspot.com

 

 

 

SÉLECTION DE COURTS - ABRI # 1

Ces très courts métrages se suivent en boucle entre les visionnements de courts et longs métrages - 31min.19 

 

autour d une tableAUTOUR D’UNE TABLE (2013)
de Parissa Mohit - 11min19

Parissa Mohit est cinéaste spécialisée en cinéma d’animation. Elle est diplômée de l’école de cinéma de Mel Hoppenhiem de l’Université Concordia en cinéma d’animation et de l’école de cinéma et théâtre de l’Université d’art d’Iran à Téhéran. 

Elle a été sélectionnée au programme de mentorat et été la résidence conjointe de M.A.I. (Montréal arts interculturelles) et PRIM en 2012. Elle a reçu des bourses de scénarisation et production de la SODEC en 2013 et 2015, du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec.  Parissa Mohit a réalisé plusieurs projets de films et vidéos animés. Elle a aussi collaboré à de nombreux projets de films d’animation et documentaires en tant qu’animatrice et designer.  Elle travaille présentement sur la production de son prochain court-métrage d’animation "Une Visite".

 

goal to syriaGOAL TO SYRIA
de Amjad Wardeh- 4 mins

Goal to Syria est un court-métrage d'animation réalisé par le cinéaste et animateur syrien Amjad Wardeh. Il traite de l'héroïsme des membres de la Défense civile syrienne (couramment désignés les Casques blancs).

 

 

 

 

 

retirantesRETIRANTES
de Maira Coelho (13 mins)

Ce court-métrage, inspiré de la peinture de Cândido Portinari (Retirantes, 1944), raconte l’histoire d’une femme qui erre dans des terres arides et inhabitées, impuissante à nourrir son enfant. Sur la route se trouvent ses semblables : des paysans, des enfants, des lézards, une procession qui prie pour de l’aide ainsi qu’un petit groupe de musiciens traditionnels (forró) qui fuient leur terre cruelle et stérile. Le récit révèle avec un regard sensible et des composantes magiques les mystères et les difficultés universels d’un peuple oublié et qui souffre.

 

 

 

memory is our homelandMEMORY IS OUR HOMELAND
Bande annonce, Jonathan Durand 3 min. Sortie automne 2017

memory is our homeland est un film documentaire traçant l'histoire perdue des réfugiés polonais en Afrique de 1942 à 1952 - un voyage qui a amené un groupe d'enfants à travers la Sibérie, l'Iran, l'Inde et l'Afrique de l'Est, à de nouvelles vies à Montréal, Sheffield et À travers la diaspora polonaise mondiale.