twittermyspacefacebookyoutubeinstagram
© Martin Pelletier
ATSA, quand l'Art passe à l'Action
Boulevard Saint-Laurent, Montréal
2002

PROJET |soirée incendiairedépliant I En détails

 

Dans le cadre du projet Mémoire vive organisé par Dare-Dare et le Centre d'Histoire de Montréal, l'ATSA actualise la mémoire de l'histoire de la Main à travers une recherche intensive dans les archives documentant ses murs incendiés. Ce projet s'inscrit dans le temps, dans l'espace et dans la matière, en sondant l'expérience humaine, esthétique et sociale que provoque cette force vitale et destructive de la nature. Une expérience in situ en deux temps : une Soirée Incendiaire lance un trajet piétonnier de 17 boîtes d'alarmes réactualisées en petits musées dans la rue. La première propose de revivre, en plein coeur du secteur "Red Light", des moments d'histoires reliés aux lieux incendiés en quelques îlots d'expériences non narratives : la mise à feu de l'American Spaghetti House, la Boucherie Brown, le cinéma Eve, les forgerons et les cracheurs de feu et plusieurs animations théatrale du Montréal des années 1930. Le trajet piétonnier propose une visite de la Main à travers des époques et des styles, mais surtout un constat et une réflexion sur les valeurs et les choix que l'irruption des feux et la reconstruction reflètent de notre ville.

 

Diaporama

 

Vidéo

Film sur le Mur du FEU
produit dans le cadre du projet Mémoire vive chez Dare Dare
Réalisé par Olivier Tsai

 

 

 Partenaires

Dans le cadre de

mur memoire vive

mur logo