twittermyspacefacebookyoutubeinstagram
Cégep du Vieux Montréal © Martin Savoie
ATSA, quand l'Art passe à l'Action
Montréal
2011

 

La page blanche, le nouveau monde, réinventer, évoluer, se tenir debout, changer le monde…

Une intervention urbaine de l’ATSA !

En tant que porte-parole de l’Exposition intercollégiale d’arts plastiques * du Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec (RIASQ). Le 7 mai dernier, l'ATSA dévoilait, à 13h, devant le Cégep du Vieux Montréal, au 255, rue Ontario Est : PEUPLE DEBOUT.

Cette oeuvre-titre trottait dans la tête des artistes de l’ATSA depuis un an. La manière de l’exprimer en intervention urbaine s’est 
concrétisée lors de l’invitation du RIASQ à devenir les porte-parole de l’Exposition intercollégiale d’arts plastiques qui a eu lieu du 2 au 8 mai 2011 au Cégep du Vieux Montréal. Entre temps, La Capitale du Mont-Royal nous avait proposé des centaines de pancartes immobilières à recycler et l ’oeuvre a pris forme ! Ainsi s'est déployé une immense pancarte publicitaire, PEUPLES DEBOUT, entourée de centaines de pancartes militantes plantées en terre sur lesquelles les jeunes ont exprimé, de manière automatiste, en clin d’oeil au Refus global, leurs espoirs d’un nouveau monde à créer. 

PEUPLES DEBOUT utilise le contexte de création de l’Exposition intercollégiale afin de lancer un appel à ne pas avoir peur de la page blanche, à ne pas craindre de transformer le monde selon les connaissances d’avant-garde du 21e siècle comme n’ont pas eu peur les artistes du Refus global, ceux qui ont fait la Révolution tranquille et ceux de la révolution actuelle du monde arabe. 
Il est temps de rajeunir la machine politique et d’oser apporter les changements qui nous sortiront vraiment du colonialisme en imposant de vraies règles environnementales à l’industrie, des redevances adéquates pour que l’exploitation de notre territoire nous reviennent… Il est temps de vraiment défendre l’agriculture biologique, le transport en commun, les énergies propres et renouvelables, le compostage… Il est temps d’élever la qualité de l’éducation et des infrastructures des institutions publiques afin de ne plus avoir besoin d’un système parallèle privé…idem en santé. Il est temps d’investir dans les arts et la culture pour plus de 1 % du budget… Il est temps de beaucoup d’autres choses… et de faire plus que d’en parler ! Cette page blanche est une incitation à la remplir d’un monde nouveau, à avoir le courage de se débarrasser des carcans actuels et d’oser passer à l’action: PEUPLES DEBOUT ! 

C’est donc dans ce cadre et en impliquant les jeunes artistes de l’Exposition intercollégiale d’arts plastiques que l’ATSA, en collaboration avec La Capitale du Mont-Royal.

* L'Exposition intercollégiale d’arts plastiques du Québec est accueillie en alternance par l'un ou l'autre des collèges membres du RIASQ et regroupe plus d'une centaine d'oeuvres aux techniques variées réalisées par des jeunes venant des quatre coins du Québec. Bien sûr, ces étudiantes et étudiants ont la possibilité d'exposer leurs oeuvres dans leur collège respectif, mais l'Exposition intercollégiale d'arts plastiques les amène un peu plus loin en leur permettant de confronter leur talent et de découvrir ce qui se fait ailleurs. Et ils peuvent profiter de la présence d'artistes professionnels à l'occasion d'une journée d'échanges consacrée à des ateliers, des conférences, des performances et des visites de musées ou galeries. 

Lire le communiqué du RIASQ (pdf)

 

Diaporama