twittermyspacefacebookyoutubeinstagram
annie_et_pierre velo Zone-Epineuse-2001 Fin-Novembre-2011 Parc-industriel-2001 brasero Attentat--6-2004 Parc-Industriel-2001-2 Pigeons-club-2011

Annie Roy et Pierre Allard, co-fondateurs - © Martin Savoie

État d'Urgence 2008 - © Martin Savoie

Attention : Zone Épineuse 2002 - © Martin Savoie

Fin Novembre 2011 - © Luc Senécal

Parc Industriel - 2001 - © Martin Savoie

État d'Urgence 2008 - © Martin Savoie

Attentat # 6 - 2004 - © Martin Savoie

Parc Industriel - 2001 - © Martin Savoie

Pigeon's Club - 2011 - © ATSA

atsa

Don Unique
Don annuel mensualisé
FORMULAIRE POUR ENVOI POSTAL


Organisme à but non lucratif devenu organisme de bienfaisance en 2010, l’ATSA accepte et émet des reçus de charité pour chaque don de minimum 20$ reçu.

Soutien essentiel et inestimable aux activités de l’organisme, l’ATSA remercie chaleureusement ses donateurs et partenaires. L’appui financier de chaque donateur est essentiel et savoir que le public se sent touché par les causes que nous défendons et s’engage avec nous est un encouragement à continuer dans la voie que nous nous sommes fixée : produire des interventions artistiques de qualité contribuant, nous le souhaitons à un monde plus sain et plus juste.

Campagne annuelle 2016

Objectif 5,000$

2 bandeau lettre IMG 6099 ATSA

Le Temps d’une Soupe est une installation d’art relationnel mettant en scène des duos de conversations intimes entre des inconnus du grand public sur une question du vivre- ensemble. Chaque rencontre est archivée par un portrait poétique publié sur le web.

 

Cher, Chère amis-ies de l'ATSA,

C’est plein d’enthousiasme que nous vous contactons aujourd’hui à l’occasion de notre levée de fond annuelle afin de vous demander de nous soutenir dans la multiplication du projet LE TEMPS D’UNE SOUPE de la métropole jusqu'à l'International pour aller rejoindre des publics variés !

Cette année, l’ATSA espère multiplier sa dernière création Le Temps d’une Soupe à Montréal, au Québec, au Canada, en Europe et nous avons même des perspectives qui touchent la francophonie en Haïti, au Liban et au Maroc ! Dans un contexte de tensions et de questionnements de la place de l’Autre sur un territoire donné, Le Temps d’une Soupe est apparu comme une œuvre nécessaire favorisant le dialogue direct autour du vivre-ensemble, enjeu essentiel de la société actuelle ici et ailleurs.

Pour 2017, deux festivals européens ont programmé notre dernière installation ( vous en saurez plus en 2017 !) et nous aurons le privilège d'aller à la rencontre des montréalais grâce au CAM en tournée ! Nous travaillons très fort à élargir notre champ d'action et comme nous faisons parti d'un champ de l'art peu connu qui n'a pas d'agents de tournés proffessionnels, nous devons générer nos propres réseaux. Nous faisons un travail qui porte fruit et que nous partagerons avec le milieu interdisciplinaire et la relève de l'espace public engagé.

Nous vous sollicitons aujourd’hui afin de nous accompagner dans cette aventure. Vos dons serviront à soutenir notre équipe lors des productions prévues, à démarcher les lieux de diffusions dans l’espace public pour construire le rayonnement de ce projet magnifique ainsi qu’à continuer la préparation des prochaines créations. Notre objectif 2016 est d’atteindre avec vous un montant de 5,000$.

Chaque contribution a son importance et nous vous proposons de nous adapter à vos possibilités. Vous pouvez faire un don unique ou vous engager pour un don mensualisé. Tous ces choix vous sont aussi proposés dans le formulaire joint et ci-dessus en ligne.

Grâce à vos dons, nous avons pu créer Le Temps d’une Soupe à l’automne 2015, nous vous proposons aujourd’hui d’explorer avec nous l’étendue de la richesse humaine et artistique de ce projet en l’accompagnant dans son périple de la Métropole à l'International.

Toute l’équipe de l’ATSA vous remercie du fond du coeur,

 

 signaturephoto

 

Annie Roy et Pierre Allard font un travail essentiel en notre paysage culturel.
Avec intelligence, rigueur et inspiration, ils réussissent à aller là où peu osent s’aventurer.
Philippe Ducros, ancien directeur artistique Espace Libre

 IMG 6967 copie

C’est vrai que c’est le fun de voir toutes les photos
et de constater qu’on fait partie d’un événement plus grand que notre seule conversation
Valérie Richard, participante