twitterfacebookyoutubeinstagrambalado quebecspotifyapple podcast
ATSA, quand l'Art passe à l'Action

Laurentides

2022...

Revue de presse

espace de création, ressourcement, découverte

 ARTISTES  2022dates à retenir|implication citoyenne|oeuvres 2022|HISTOIRE
Ce qu'en disent les participant.es



 DÉCOUVREZ LES OEUVRES DE NOS DEUX ARTISTES ELPARO ET CHLOÉ COOMANS,
APRÈS 3 SEMAINES DE RÉSIDENCE :

 

Télécharger le communiqué de presse

Depuis 25 ans, ATSA crée des programmations, fait du mentorat, produit et diffuse des œuvres d'artistes d’ici et d'ailleurs dans le cadre de ses événements. Cette expertise, il est temps de la concrétiser dans un lieu, une résidence au service des artistes et de la création, à l’image de ATSA, dans un esprit d’ouverture des disciplines et une flexibilité des besoins. 

Pour ses 25 ans, ATSA, Quand l’Art passe à l'Action, lance un nouveau volet de son histoire: la résidence de création, ressourcement et découverte La Montagnarde. Une résidence au service des artistes et de leur création, dans un esprit d’ouverture des disciplines et de flexibilité des besoins. Un lieu qui met la forêt au cœur d’un projet de ressourcement des artistes, de ceux et celles qui ne peuvent s’y rendre faute de moyens, et des nouveaux arrivant-es qui veulent comprendre leur nouveau pays. 

Nous commençons 2022 avec les artistes elparo et Chloé Coomans, puis nous entamerons les appels de projets en faisant un équilibre entre la relève et les accomplis, la diversité, l’autochtonie, l’hyper local, provincial, nationale et international ! Toutes disciplines confondues, on y est pour penser, créer, recommencer devant le grand vide qui rend tout possible. Le lieu reste présentement anonyme, voulant préserver la quiétude des créateurs et créatrices et du voisinage.

À l'image d'ATSA, La Montagnarde est un espace qui lie l’art et le social, qui croit au bienfait de la forêt pour ouvrir ses horizons et sa confiance en l’avenir pour offrir :

  • Un lieu de concentration et de ressourcement optimal pour la création artistique
  • Un espace de paix et de découverte à des personnes traversant une période difficile de leur vie ou aux nouveaux arrivants
  • Le tout avec un accompagnement de l’artiste et mentor Annie Roy


 appel à participation !

Pour s'impliquer en semaine du 19 octobre au 4 novembre, écrire à info@atsa.qc.ca, ou présentez-vous aux horaires indiqués (de 11h à 17h).
Des ateliers et moments de recontres auront lieu entre les artistes et les citoyen.nes pour apprendre et aider les artistes en résidence.  


 premières dates à retenir

* Le 9 octobre de 13h à 15h : 

- Présentation de La Montagnarde et des démarches de nos premiers artistes invités : elparo et Chloé Coomans
- Échange avec les citoyen.nes à l'Atelier culturel de Saint-Adolphe-d'Howard, situé au 1920, chemin du Village, Saint-Adolphe-d'Howard, J0T 2B0
OU en Facebook Live sur le lien suivant : https://fb.me/e/2z72jABSF
VISIONNER LA VIDÉO EN  REDIFFUSION
- Événement Facebook ICI

* Les 22-23 octobre :

- Atelier d'initiation au modelage en céramique avec Chloé Coomans, professeure à l'Académie des Beaux-Arts de Saint-Josse à Bruxelles
- Aide sur l'oeuvre de l'artiste elparo

* Les 29-30 octobre :

- Modelage de pièces en céramique
- Création d'un four papier artisanal pour la cuisson des céramiques (30 oct)
- Participation à la création d'une oeuvre monumentale en bois avec elparo
- Événement Facebook ICI

Aucune compétences particulières requises, signifier votre présence à info@atsa.qc.ca


* Les 04-05 novembre : vendredi de 15h à 18h et samedi de 13h à 17h

- Vernissage communautaire de fin de résidence
- Rencontre avec les artistes elparo et Chloé
- Découverte des oeuvres sur les lieux
- Événement Facebook ICI 


Artistes 2022

Artiste elparo  

https://www.elparo.org/

elparo working
Artiste autodidacte, elparo a commencé son parcours à travers la pratique du graffiti.
En parallèle, il découvre l'art moderne, l'abstrait et le contemporain. Il est fasciné. Son travail obsessionnel sur toile commence. De l'Europe à l'Océanie en passant par l'Afrique, partout où il vit, il trouve des ateliers, des murs, des usines abandonnées. Aujourd'hui, ces pratiques se sont estompées. Les installations in situ prennent une telle place qu'il lui est aujourd'hui difficile de se consacrer pleinement à l'art pictural.

Printemps 2013, l'opportunité de créer une première sculpture se présente. De là un nouveau monde, tridimensionnel, entre dans sa vie. Jouant avec des planches, meubles, cagettes, palettes, tout ce qu'il trouve dans la rue est le point de départ d'une nouvelle création. Au fil des années sa pratique évolue.
Métal, céramique, collage, bois manufacturé, contreplaqué, liège, branchages... tout est bon pour créer.
Festival, parcours artistiques, symposium, commandes, événements de land art, une installation apparaît partout où un dialogue entre volume et environnement est possible.

Démarche artistique :

Poser les pieds sur le bureau, réfléchir, écrire, quelques lignes, lancer l'inspiration, une sieste créative, émerger, la tête pleine d'idées, se diriger, vers l'atelier, s'amuser, expérimenter, matérialiser, un concept, ouvrir la fenêtre, observer, le monde qui nous entoure, déambuler dans la rue, découvrir une nouvelle matière, explorer les possibilités quelle nous offre, sans jamais être rassasié, se laisser un moment, digérer, ouvrir un bouquin, boire un café, encore quelques petites annotations, un croquis, un papier froissé, appeler des amis, un verre en terrasse, décompresser, rire, philosopher, une idée surgit, un crayon, un papier, aller au musée, être touché, s’évader, quelques jours dans la nature, s’émerveiller devant tant de beauté, ne pas se résigner, comment la sublimer, sans la dénaturer, revenir à la civilisation, chiner dans les encombrants, découvrir un objet du quotidien, comment cette beauté ne nous a pas encore sauté au yeux, un coup de fil salvateur, une idée saugrenue va se réaliser, enclencher la première, découvrir un nouveau lieu, de nouvelles personnes, réfléchir, encore et toujours, collecter la matière, assembler, créer, avoir de nouvelles idées, repartir riche de nouvelles rencontres, recommencer, par nécessité.

 

 

Artiste Chloé Coomans

https://www.chloecoomans.com/

Photo Chloé

 

Chloé Coomans varie ses recherches en se baladant à travers différentes disciplines, telles que la sculpture, la céramique, le dessin, la peinture, la sérigraphie, la gravure, la vidéo, ou encore l'installation.
Son univers protéiforme invite à découvrir un monde aux dimensions oniriques qui questionne les origines et le devenir de notre humanité.
Elle nous relie à notre mémoire archaïque universelle, elle offre d'autres possibles, elle résiste à la banalisation et transforme la violence de nos gestes en tendresse, un soir d'ivresse.
Son vocabulaire est poétique, engagé, utopiste, universel. Il est un va-et-vient permanent entre amour et révolution, innocence et cruauté, beauté silencieuse et laideur décomplexée.
En se révoltant face aux aberrations et aux injustices de notre monde, elle devient incisive, dépose des armes sur les autels, attaque de tous côtés par des flèches d'indiens, brûle la terre vue du ciel. Puis elle dépose des fleurs pour adoucir les mœurs et figer la beauté et l'espoir.

 grenzkunstroute2021A


oeuvres 2022

artiste elparo :

La Montagnarde artiste elparo 02

Réalisée intégralement en bois, cette installation naturelle joue avec son environnement. Face à la rue, un volume surgit du sol de La Montagnarde, offrant une œuvre dynamique à l'image de ce nouveau lieu. Volontairement abstraite et non titrée, elle est libre d'interprétation, laissant libre cours à l'imagination, elle est une porte d'entrée vers l'échange et le partage.

dimension: 6 mètres de diamètres, 5 mètres de haut
matériaux: croûtes de bois
durée de création: 3 semaines

artiste Chloé Coomans

La Montagnarde artiste Chloecoomans

« Chrysalide »

Installation – Sculpture

Matériaux: Branches, bois, 35 céramiques

Tel un espace onirique hors du temps et de la course effrénée de notre époque, Chloé nous offre cette bulle suspendue dans le silence de la forêt. Un lieu qui nous ramène à nos rêves d'enfants. Un lieu où se réfugier et qui nous invite à l'exploration de nos aspirations, entre terre et ciel. Des nuages en céramiques s'y accrochent pour souligner la douceur de sa proposition poétique. Le tourbillon des branches crée un mouvement nous élevant toujours de plus en haut vers la cime des arbres.

 


histoire

Depuis 2016, le couple Allard-Roy cherchait un lieu à la campagne en vue de passer du temps de réflexion et de création en forêt. Leur fusion artistique s'est d'ailleurs produite sur le Mont-Royal, un bel automne 1997, en créant des labyrinthes de feuilles mortes et en regardant les gens y réagir !  La famille Roy-Allard a toujours eu un accès à la nature. Les grandes marches en forêt, hiver comme été, ont toujours été une hygiène de vie pour les deux artistes et leur famille.

Au décès de Pierre, son compagnon dans la vie et dans l'art en 2018, Annie a acheté un petit chalet dans les Laurentides. La forêt a pris une tout autre dimension, celle d’un repaire d’acceptation, un espace de reconstruction. Beaucoup d’inspiration et de gratitude en émerge et l'inspire maintenant au partage.

En 2022, le propriétaire du chalet d’à côté décide de vendre à Annie quand elle lui parle de La Montagnarde:

Un lieu qui met le ressourcement par la nature au service de la création artistique, de ceux et celles qui ne peuvent y aller souvent faute de moyens, en particulier les nouveaux arrivant-es. Un lieu pour aller à la rencontre de soi et de la nature québécoise. 

Un lieu plein d'art sur les murs et de poésie sur les tablettes. Annie pourra mentorer et orchestrer les résidences, son propre chalet étant voisin, tout en laissant l’espace nécessaire à ses complices artistiques. En effet, sont adjacents aux terres publiques pour un accès à des kilomètres de forêts sauvages et laisser libre cours à son imaginaire, ses peines et ses joies, et favoriser un esprit de découverte et de décompression. L’accès à un lac, canot, kayak, nage ou raquette et ski de fond l’hiver ajoute une dimension symbiotique avec la nature incontestable pour se renouveler les idées ! Mais attention, il ne s'agit pas de vacances ! Une rétroaction sera programmée à l'atelier créatif de St-Adolphe d’Howard et autres lieux de culture pour que les artistes nous fassent part de leurs avancées.

Première résidence en octobre-novembre 22 ; Découvrez nos artistes, la suite viendra bientôt !


Ce qu'en disent les participant.es

313349935 10160107775431352 4736514293247617422 n

« Ce fut pour moi une expérience inoubliable! Mathieu et Chloé sont des personnes remarquables, avec une vision artistique très inspirée de la nature! Je suis totalement tombée sous le charme de Chloé, personne chaleureuse et facile d’approche, elle a fait ressurgir mon côté artiste, le temps de faire les petites céramiques et de l’assister lors de la construction du cocon!  

La fabrication du four papier fut également une découverte et un moment fort de cette résidence. Et le résultat! L’œuvre qui restera dans la nature, sera pour moi un lieu où il fera bon d’aller me ressourcer! Il y a quelque chose de magique, et de communion avec la nature très fort dans ce Cocon Poétique… 

Merci Chloé pour le bonheur que tu m’as apporté, tu es une femme inspirante. Me retrouver dans la forêt avec toi, voir toute l’évolution, du jour 1 jusqu’à la fin, fut une partie de plaisir immense!
Merci à Annie, sans qui, cela n’aurait pas été possible!  Et à Mathieu, pour sa sculpture monumentale, qu’il a construit tout seul, ce serpent sera le totem de notre amitié…

Longue vie à la Montagnarde! » Brigitte Renaud

 

 « Pour moi, la Montagnarde est une belle découverte. Il y'a beaucoup d'idées d'intégration et de participation à un projet local de développement social et environnemental qui semblent se dessiner. Le projet est en processus en construction et la municipalité devrait mieux soutenir et diffuser l'information.
Personnellement, j'ai aimé la nature de ce projet qui me rejoignait dans ma pratique artisanale de la céramique. En plus, le projet est  un amalgame entre le social et l'art. J'y crois beaucoup et c'est plein d'espoir. » Céline Beaudoin

 


 

CCA RGB black f     Calq noir 1 
Partenaires :          Logo ArtetCulture2021         BMR Logo